Vous êtes ici : Accueil > Archives > 2015-2016 > Evénements manifestations 2015-2016 > L’ Interview
Publié : 7 juin 2016
Format PDF Enregistrer au format PDF

L’ Interview


Les GS et les CP des classes de Mme Bostvironois et de Mme Leterme ont posé des questions à Suzanne et à Maryvonne qui apprennent à lire à des adultes . 



Voici les questions des enfants :


Pourquoi apprenez vous à lire à des grandes personnes ?


J’apprends à lire aux adultes car les adultes que j’ai dans mon groupe ne sont jamais allés à l’école !

Est ce qu’ils travaillent bien ? 


Ils essayent mais ce n’est pas facile car ils ne sont jamais allés à l’école, ils ne savent pas ce qu’est un mot, une lettre .


Font-ils le bazar en classe ? 


Non, car ce sont des adultes. Ils font attention aux règles , ils ont élevé des enfants comme vous, ils ont appris à leurs enfants à respecter les règles à la maison alors ils essayent de bien se tenir. 


Est-ce que c’est dur pour eux d’apprendre ?


Pour eux, c’est très dur car ils n’ont pas la même prononciation .


Est-ce que c’est obligé de lire ?


Il faut apprendre à lire car dans la vie de tous les jours, on a besoin de savoir lire un code , un SMS, les prénoms de ses copains sur son téléphone pour pouvoir leur téléphoner , une ordonnance du médecin, le nom des médicaments, les mots des maîtresses, les panneaux sur la route , les noms des rues.....


Pourquoi les adultes n’ont ils pas appris à lire ?


Certains ne sont jamais allés à l’école parce que l’école était trop loin et que la famille n’a pas pu les aider, certains y sont allés mais ont eu beaucoup de difficultés et n’ont pas appris .


Dans mon groupe, il y a deux mamans , il y a une qui a 30 ans , elle a 4 enfants et elle ne sait pas bien lire , cela lui fait beaucoup de peine car maintenant elle ne peut pas aider ses enfants et la première fois que je lui ai demandé de lire quelque chose : elle s’est mise à pleurer, tellement elle avait honte de ne pas pouvoir lire, ni écrire , elle est très, très malheureuse de ne pas pouvoir aider ses enfants à l’école et maintenant c’est très très difficile pour elle d’apprendre mais elle va y arriver car elle veut absolument apprendre. Elle a été très courageuse car elle l’a dit à la maîtresse de son fils qu’elle ne pouvait pas lire etc’est la maîtresse qui a contacté l’association.


Comment font-ils pour aller à des RDV ?


Dans le groupe de 15 personnes ( 13 femmes pour 2 hommes actuellement ) que nous avons, il y a beaucoup de femmes et souvent c’est leur mari qui sait lire et écrire qui les accompagne.


Si les maris ne savent pas lire et écrire non plus ?


C’est beaucoup plus compliqué , ce sont les enfants dans ce cas qui les aident.


Comment font-ils s’ils sont malades pour lire les ordonnances et les médicaments ?


C’est le pharmacien qui peut les aider mais parfois c’est une infirmière qui va venir à la maison pour leur donner les médicaments pour qu’ils ne se trompent pas car ils ne sont pas capables de le faire tout seul.


Est ce que c’est plus facile pour les grandes personnes ou pour nous d’apprendre à lire ?


C’est plus facile pour vous car à votre âge , vous apprenez plus facilement et vous ne devez pas comme les adultes, penser à vos enfants, à acheter à manger, à cuisiner, à nettoyer la maison .....Quand ils viennent pour apprendre les adultes ont plein de préoccupations dans la tête.


Il faut beaucoup répéter car cela ne reste pas dans leur tête. 


S’ils ne peuvent pas aider leur enfant comment il va faire pour apprendre à lire ? Est ce qu’il y a des mamans qui viennent apprendre parce qu’elles ne peuvent pas aider leurs enfants ?


Parfois le papa peut aider mais justement les mamans viennent pour pouvoir aider leur enfant : Ainsi dernièrement une maman a souhaité apprendre le verbe être au futur pour pouvoir aider son petit garçon . Elle veut apprendre vite vite pour rattraper tout son retard.


Est-ce que c’est dur pour vous d’apprendre à lire à des adultes ? Est ce qu’ils apprennent plus vite que nous ? Est ce qu’ils viennent à l’école tous les jours ?


Oui c’est très très dur , Nous leur faisons cours deux fois par semaine, le lundi et le vendredi matin de 9h 30 à 11 h. Ce qu’ils ont appris le lundi , le vendredi : ils ne se souviennent de rien . Nous restons parfois 3 semaines sur une phrase ! C’est très très long !


Ils ne savent même pas écrire leur prénom et leur nom .


Pourquoi faîtes vous ce travail ? Pourquoi avez vous choisi d’apprendre à lire aux adultes plutôt qu’à des CP ?


Ce n’est pas mon métier, avant je soignais les gens à l’hôpital , maintenant je suis à la retraite , j’ai du temps et nous avons choisi Maryvonne et moi d’aider les gens pour qu’ils puissent se débrouiller dans la vie pour qu’ils n’aient pas besoin de quelqu’un tout le temps.


Quand ils sauront lire et écrire, ils pourront aller à la banque, ils pourront écrire un courrier. Ils pourront aller n’importe où, ils pourront voyager, ils pourront prendre le bus sans avoir besoin de quelqu’un pour les accompagner.


Pourquoi les grandes personnes ne retournent pas en classe avec les CP ?


Ce n’est pas possible. En France, cela n’existe pas .


Au bout d’un an, sont-ils capables de lire leur prénom ?


Oui, au bout d’un an , ils seront capable de lire leur prénom mais pas un autre prénom , ils reconnaîtront peut-être quelques lettres.


Ils apprennent aussi à compter , ils ne savent pas forcément la comptine numérique et ne savent pas poser les opérations de calcul.


Pourquoi ne connaissent-ils pas l’alphabet ?


Parce qu’ils ne l’ont jamais appris 



Comment les grandes personnes apprennent-elles à lire ?


Sur quels supports, apprennent-ils à lire ?


Nous avons des livres mais nous essayons de lire des choses pratiques, des documents authentiques, de les mettre en situation de la vie de tous les jours : les livres de cuisine, les produits ménagers, l’armoire à pharmacie.


Comment font-ils si vous êtes absentes ? 


Ce n’est pas encore arrivé , mais nous sommes 4 , au mois de septembre, nous serons 6. Mais c’est tellement difficile qu’il faudrait un professeur pour 1 élève .


Actuellement il y a une quinzaine d’élèves qui sont répartis dans 3 groupes : 1 groupe d’illetrisme ( Les personnes sont allées à l’école mais ont eu des difficultés et n’ont pas appris à lire) , 1 groupe d’alphabétisme ( les personnes ne sont jamais allées à l’école) , 1 groupe français langue étrangère ( 1 japonaise, 1 brésilienne, 1 portugaise, elles ont fait des études dans leur pays mais elles voudraient apprendre le Français) 


Les adultes qui ne savent pas lire ont honte et c’est très difficile de l’avouer et de dire je vais retourner apprendre. Ils ont peur qu’on se moque d’eux.


Elles ne peuvent pas travailler car elles ne savent pas lire ni écrire , même pour faire le ménage car elles ne peuvent pas lire les produits ménagers.


Mais elles sont très très contentes de venir apprendre . Elles demandent d’avoir des exercices à la maison pour progresser.